Organisation maison : La méthode P.L.U.M.E.S – Le guide complet

1- L’histoire de Chloé et son organisation maison

Le torse bombé et d’un pas assuré, Chloé déambule de pièce en pièce avec une seule idée en tête. Aujourd’hui c’est décidé, elle réalise un grand rangement de sa maison !

 

Sa détermination est sans faille. La nuit dernière, elle a passé des heures à consulter les plus belles photos d’intérieurs sur Pinterest. Et cela l’avait convaincue, sa maison devait changer !

 

Chloé n’avait jamais été aussi motivée de sa vie. Elle voulait à tout prix transformer son logement en petit cocon familial.

 

Surtout que dans 5 mois, ils ne seraient plus deux, mais trois !

 

Chloé le sait, pour un intérieur organisé, elle doit ranger, trier, jeter ; le trio gagnant de l’organisation en somme.

 

Mais hélas, vient la phase de la remise en question. Chloé semble soudainement songeuse…

 

Trier d’accord, mais par où commencer… ? Et puis, vais-je vraiment y arriver ? Et si le résultat ne me plait pas ? De toute façon, à quoi bon ranger, sachant que le bordel revient toujours ?

 

Soudain, le regard de Chloé change.

 

Une multitude de questions se bousculent dans sa tête. Ce méli-mélo de pensées, vacarme assourdissant, esquinte sa motivation qui paraissait pourtant inébranlable jusque-là.

 

Ce remue-méninge épuise Chloé, qui, par un élan de lassitude, abandonne le combat. La transformation de sa maison peut bien attendre un autre jour…

 

Après avoir passé la journée à tourner en rond, Chloé s’affale sur son canapé et allume la télévision. D’une humeur provocante, son bazar la regarde en rigolant.

C’est dommage Chloé !

Ah, pauvre Chloé. Elle qui était si bien partie. Pourquoi abandonner si près du but ?

« Qui réfléchit trop cherche un prétexte pour ne point agir. »

Citation de Gotthold Ephraïm Lessing ; Nathan le Sage (1779)

Il n’existe jamais de bon moment pour faire les choses. Attendre le bon alignement des planètes ne mène à rien. Agrandir la famille, acheter une nouvelle maison, quitter son travail… Retenez bien une chose : jamais les conditions idéales ne seront réunies.

 

Alors, pourquoi trop réfléchir ?

 

Le problème à trop tergiverser, c’est que la vie avance, avec ou sans vous. Vous pouvez décider de rester sur le quai ou vous pouvez décider d’agir tout de suite.

 

Vous rêvez de transformer votre maison, alors pourquoi attendre ?

 

C’est avec cette idée en tête que la méthode PLUMES a vu le jour. Car pour ne pas briser notre élan de motivation, nous devons avoir une méthode simple et pratique à mettre en place, et pouvant être mis en pratique dès maintenant.

 

Car le meilleur jour pour organiser votre maison, c’était hier, mais le deuxième meilleur jour pour le faire, c’est aujourd’hui.

2- La méthode PLUMES : organisation maison

Lorsque vous vous attaquez à un projet d’organisation – qu’il s’agisse d’un simple tiroir ou de votre vie entière, la méthode PLUMES est LE processus unique qui, s’il est suivi à la lettre, vous assurera d’obtenir exactement ce que vous voulez ET ce dont vous avez besoin pour votre maison.

 

Il s’agit de là d’une méthode façonnée par de longues années d’expérience, et qui aide au quotidien, à l’organisation de son intérieur.

Elle représente une sorte de ligne directrice à suivre pour ne pas perdre sa motivation et arrivée au bout de son projet (organisation maison).

 

Voyons donc le premier point de cette méthode, et commençons par la fin. Pourquoi ? Parce que je fais ce que je veux ! 😜

S : Satisfaction

Commençons par la fin en évoquant le S. Puisque cette étape intervient dans chacune des autres parties de la méthode.

 

Nous voici donc avec le S de Satisfaction.

a) Restez motiver

1) Combattre la procrastination

« Comme tout changement doit commencer quelque part, c’est l’individu isolé qui en fera l’expérience et le réalisera. Le changement doit en effet commencer par un individu ; ce pourrait être n’importe lequel d’entre nous. Personne ne peut se permettre de regarder autour de soi et d’attendre que quelqu’un d’autre fasse ce qu’il ne veut pas faire lui-même. ”  – Carl Jung Quotes.

Ces quelques lignes résument bien la particularité de la procrastination.

 

Bien sûr nous pourrions rester assis au fond de notre fauteuil, à regarder notre bazar droit dans les yeux, en attendant que quelque chose se passe.

« Quelqu’un ou quelque chose va arriver et régler notre problème à notre place… »

 

Sincèrement ? Nous savons que cela n’arrivera jamais.

 

Si nous ne remuons pas nos fesses pour agir sur nos problèmes, alors rien ne se passera. Que ce soit pour le désordre dans votre maison, ou bien pour tous les problèmes que vous rencontrerez dans votre vie quotidienne, le résultat sera le même.

 

Je sais bien qu’il est parfois plus plaisant de ne rien faire et de se laisser porter. Mais sur le long terme, l’idée de se laisser emporter par le courant nous mène droit à l’autodestruction.

 

Certes, il est bien plus facile de passer notre temps libre devant une série Netflix, que de se remonter les manches pour enfin ranger et organiser notre maison.

 

Mais à la fin, laquelle de ceux deux activités remportent le plus de bénéfices ?

 

Si vous ne connaissez pas encore les bénéfices liés à un intérieur soigné et organisé, je vous renvoie sur ma page à propos.

2) Devenez un gnou courageux

Lorsque l’on commence un projet, comme l’organisation maison, notre motivation est soumise à de rudes épreuves.

 

Au début, notre motivation est à son maximum, on pète la forme ! Rien ne peut nous arrêter.

 

Nous avons une idée en tête et rien ne peut nous détourner de cet objectif.

 

J’appelle cette étape, la phase du rhinocéros.

Nous chargeons tout droit vers notre but et rien ne peut nous détourner de notre route. Oreilles levées, tête haute, on avance sans s’arrêter.

 

Puis vient la phase du gnou.

 

Nous commençons à tergiverser. Semblable à un gnou qui doit traverser la rivière infestée de crocodile pour rejoindre son but. Le gnou sait qu’il doit traverser – les herbes hautes, bien grasses et appétissantes l’attendent sur l’autre rive. Oui, mais voilà, les crocodiles attendent patiemment son moindre faux pas pour le dévorer.

 

  • S’il traverse, il peut se faire manger, mais il a une chance de réussir et d’atteindre son objectif.
  • S’il ne traverse pas, il a déjà perdu, car il ne pourra jamais atteindre son but. Et il mourra de faim par manque de nourriture.

 

Il en va de même pour nous. Si nous décidons d’agir, nous avons une chance de réussir, mais si nous posons nos fesses dans le fauteuil, alors rien n’arrivera jamais.

 

Bien sûr que décider d’agir est compliqué. Les crocodiles ne sont jamais loin ! Peut-être que nous échouerons, mais au moins nous nous donnons une chance de réussir.

 

Alors comme le gnou, vous avez un choix à faire. Sois-vous décidez de traverser, soit vous décidez de rester sur place !

 

Si vous décidez de rester sur place, alors vient la phase de l’araignée.

 

Mais une araignée sans toile !

 

Pareil à une araignée qui attend de piéger ses proies, mais qui n’a pas fait l’effort de tisser sa toile.

 

Elle attend, encore et toujours. Elle voit passer devant elle des tonnes d’occasions, mais ne peut les saisir.

 

Vous connaissez la fin…

« Oui, cerveau, les circonstances sont terribles pour agir maintenant. Cela pourrait être un échec complet et total, mais cela me convient. Je vais quand même essayer. »

b) Récompense

Une fois votre motivation à son maximum, faut-il encore réussir à la maintenir au-dessus de l’eau.

 

Garder sa motivation à toute épreuve et peut être justement l’épreuve la plus délicate.

 

Pour cela j’ai dans mon chapeau magique, deux conseils que j’applique au quotidien.

1) La satisfaction quotidienne

Nous le savons désencombrer son intérieur peut-être une corvée. Devoir tout sortir, trier, jeter, ranger, quelle galère…

 

Psst : J’ai justement écrit un article pour désencombrer son intérieur en s’amusant

 

Pour garder votre motivation à un haut niveau, vous devez ressentir de la satisfaction et un contentement à chaque étape.

 

Pour définir le contentement assez simplement, c’est le plaisir que l’on ressent d’avoir commencé quelques choses et de l’avoir terminé ; de pouvoir voir de vos propres yeux le résultat de cet effort.

 

Car ressentir ce contentement vous donnera l’énergie nécessaire pour continuer votre projet.

 

Lorsque vous décidez de vous attaquer au désencombrement de votre maison, prenez une photo avant, puis comparé là au résultat obtenu. Vous verrez que le contentement est un coup de pouce non négligeable pour rester motivé en toute circonstance.

 

Mais gardé aussi à l’esprit que la satisfaction doit aussi se ressentir sur le long terme. Lorsque vous avez terminé l’organisation de votre maison, évitez les pièges démotivants.

 

Par exemple, pour la salle de bain, mieux vaut ne pas mettre d’objets autour du lavabo, parce que s’ils sont mouillés, cela ne vous susciterait pas de satisfaction. Essayez de garder cette zone épurée de tout objet afin qu’elle soit facile à nettoyer.

2) La carotte ou plutôt le nougat

J’adore le nougat !

Mais vraiment beaucoup !

Mon amour pour le nougat est plus grand que la Terre entière !

Même un million de fois plus que la taille de la galaxie !

Bref j’aime le nougat.

 

Le problème est qu’il m’est impossible de m’arrêter une fois que j’ai commencé à en manger.

Du coup, je ne m’en achète jamais pour ne pas craquer. (Mais je reçois une tablette de 500g à Noël, de la part de ma mamoune)

 

Pourtant, j’ai recommencé à en acheter lors du désencombrement de ma maison. Semblable à la carotte qui fait avancer le baudet, le nougat me servit de motivation.

 

Une sorte de récompense étape après étape pour me féliciter moi-même.  Une fois une pièce totalement triée, optimisée et rangée, hop un petit morceau de nougat !

 

Une étude parue en 2018 dans le Journal « Personnalité et Psychologie sociale » avait établi que le fait de se récompenser immédiatement après avoir réalisé quelques choses permettez de maintenir notre motivation à son maximum.

 

Alors, pourquoi se priver ?

P : Projetez vos désirs

« Si j’avais 6 heures pour abattre un arbre, je passerais les 4 premières à affuter ma hache. « Abraham Lincoln

Oui, c’est une citation que j’ai déjà mise dans d’autres articles. Mais je la trouve si importante que je suis prête à la mettre dans tous mes articles s’il le faut.

 

Préparez-vous à combattre si vous voulez avoir une chance de gagner.

a) Imaginez

Pour bien organiser sa maison, faut-il encore savoir ce que nous voulons.

 

Cela implique donc de déterminer vos objectifs. Souhaitez-vous travailler sur la totalité de votre maison ou sur un espace bien précis ? Ou souhaitez-vous simplement trouver une routine ménagère ?

 

Vous allez aussi devoir trouver ce qui fonctionne ou pas en ce qui concerne la configuration actuelle de votre intérieur.

Et surtout, imaginez votre maison une fois rangée. À quoi voulez-vous qu’elle ressemble ?!

 

Préparez-vous comme un sportif de haut niveau avant une compétition. Imaginez votre propre ligne d’arrivée.

 

Psst : Cette méthode peut aussi agir sur votre motivation. Penser au résultat final peut briser une résistance, même significative, car elle tend à modifier votre position par rapport à la difficulté de la tâche.

b) Créer un tableau de motivation

Oui nous allons encore parler de motivation. Mais après tout, la motivation c’est le nerf de la guerre !

 

Pour bien visualiser vos objectifs et mettre une image sur vos pensées, je vous propose de construire un tableau visuel.

 

Mais Marilou, qu’est-ce donc qu’un tableau visuel ?

 

Et bien c’est une très bonne question !

 

Un tableau visuel n’est autre qu’un patchwork d’image, de texte, de citation censée reproduire votre pensée. Puis mis en évidence par un objet concret.

 

Il peut s’agir là d’une simple feuille de papier comme d’un joli cadre photo.

 

Le tout est de reproduire vos objectifs sous la forme d’images inspirantes ou de citations qui traduisent votre pensée.

 

Lorsque vous sentez une baisse de motivation, regardez de nouveau votre tableau visuel. Il vous donnera un coup de boost semblable à un petit coup de pied au derrière.

 

Pour vous donner un exemple, voici le tableau visuel pour mon petit cocon familial.

J’y ai mis des photos inspirantes, ainsi que des citations et des extraits de texte qui traduisent parfaitement vers quoi je veux tendre.

 

Pour que cet outil soit le plus efficace possible. Disposez-le dans un endroit de passage. Il vous permettra de vous motiver pendant votre processus de changement, mais aussi pour vous donner envie de garder votre maison propre et entretenue.

L : Libérez vos objets

Vider sa maison de son superflu est une étape obligatoire pour une organisation maison réussie. Sans entrer dans une vision trop minimaliste, le vivre mieux avec moins n’en est pas moins vrai.

a) L pour liberté

Vous, oui, vous derrière votre écran. Je sais ce que vous cachez. Des tonnes d’objets inutiles pris injustement en otage.  Vêtements usés ou que vous ne portez jamais, objets en double voir en triple exemplaire, magazine que vous ne relirez jamais et j’en passe…

 

Il est temps de leur redonner leur liberté…

 

Soyez charitable !

 

Je sais qu’il est difficile de se débarrasser de ses affaires… Mais c’est une étape importante ! Pour vous aider, voyons maintenant comment désencombrer facilement votre maison.

► Planification

Bonne nouvelle, cette étape vous l’avez déjà faite dans la partie précédente.

 

Dans la phase Projeter vos désirs, vous avez créé un cadre mental. Pour réussir votre désencombrement, votre travail va consister à supprimer tout ce qui ne rentre pas dans ce cadre.

 

Ce vieux pull appartient-il à votre vision des choses, mis en avant par votre tableau visuel ?

Oui – je garde

Non – je jette

 

Tout se base sur votre évaluation précédente. Le plus difficile c’est de s’y tenir. Surtout lorsque certains objets sont liés à des sentiments profonds. (Cadeaux, souvenir d’un être proche, etc.)

► Petit pas par petit pas

Si vous ne vous sentez pas le courage de désencombrer votre maison en une seule fois, rien ne vous empêche de diviser la tâche en plusieurs phases.

 

Après tout, nous ne pouvons pas toujours consacrer une journée entière à notre maison. C’est pourquoi vous pouvez décomposer votre désencombrement en appliquant un tri pièce par pièce, ou catégorie d’objet par catégorie d’objet.

 

Psst :  Vous pouvez trouver ici comment organiser sa maison quand on manque de temps

 

Si vous décidez de choisir la méthode pièce par pièce, je vous conseille de ne pas commencer par la pièce la plus en désordre. Cela ruinerait dès le début votre motivation.

► Une pièce, une catégorie d’objet

Si notre intérieur est désorganisé, il est alors normal que nos pièces contiennent des objets qui n’appartiennent pas à cette même catégorie.

 

Lorsque vous désencombrez une pièce de votre maison, il est important d’effectuer un premier tri par catégorie.

 

Prenons un exemple !

Vous décidez de commencer le désencombrement de la chambre parentale.

 

Dans cette chambre, il se peut que certains objets ne soient pas du tout liés aux objets que l’on trouve usuellement dans une chambre. Des jouets d’enfants, une tasse, des médicaments, etc.

 

Pour parvenir à la satisfaction et au contentement après avoir désencombré votre chambre, il est important de se focaliser sur les objets faisant uniquement partie de celle-ci.

 

Je vous conseille alors d’avoir une boite à vos côtés pour y mettre les objets intrus.

 

Lorsque vous avez terminé avec une pièce, passez à la pièce suivante et ressortez tous les objets de votre boite qui appartiennent à cette nouvelle pièce.

► De haut en bas

Trier pièce par pièce est une méthode vraiment très efficace. Mais nous pouvons aller encore plus loin dans l’optimisation de votre organisation maison.

 

Lorsque vous vous attaquez à un petit espace, triez vos affaires du haut vers le bas.

 

Vous saurez ainsi ce qui a déjà été fait.

 

Pour les pièces plus grandes, divisez la pièce en plusieurs parties.

 

Commencez par le coin le plus éloigné de la porte puis faites le tour de la pièce jusqu’à être revenu à votre point de départ.

► Restez concentré

Le calme est un ingrédient indispensable pour réussir son désencombrement. Personne ne doit être là pour vous distraire.

 

Le problème de désencombrer à plusieurs, c’est qu’il est très difficile de se mettre tous d’accord.

 

Pour un objet, certains voudront le garder, d’autre le jeter… Au final ceux qui voudront garder l’objet obtiendront presque toujours gain de cause…

 

Au final, vous constaterez que le nombre d’affaires jeté n’est pas si grand.

 

Le mieux est de mettre les membres de votre famille devant le fait accompli.

Trier votre maison comme vous l’entendez puis disposez vos boites pleines d’objets à donner et à jeter sur la table.

 

Cela permettra de les mettre directement en condition devant le changement opéré dans les différentes pièces de la maison et ils seront alors plus enclins à vous suivre dans votre projet.

► Soyez impitoyable face au désordre

Je garde, je donne, je jette. Tel doit être vos maîtres mots.

 

Lorsque vous désencombrez votre maison, soyez décisif sur le fait de garder les choses ou non.

Plus vous tergiverserez, moins vous serez attentive. Votre esprit commencera à s’intéresser à d’autre chose – vous vous mettrez à lire d’anciennes cartes postales, vous vous remémorerez les souvenirs liés à tel ou tel objets, etc.

 

Autre chose, ne faites pas de pile « peut-être ». Une pile je garde, une pile je donne, une pile je jette, pas une de plus !

► Rendez le tout amusant

Musique de fond, manches retroussées, vous êtes une guerrière qui part au combat face au bordel.

 

Plus vous rendrez les choses amusantes, et plus il sera facile pour vous de gagner la bataille.

 

Je vous renvoie vers mon article : désencombrer tout en s’amusant

U : Unifiez votre intérieur

Maintenant que votre intérieur est désencombré. Vous voilà avec des piles d’affaires qui traînent sur le sol et des tonnes de cartons sur la table. Il est maintenant temps de ranger les choses. Mais de façon optimisée !

a) Optimiser vos rangements

Pour avoir une maison rangée, une seule règle doit être appliquée : Avoir une place pour chaque objet.

 

Un objet ne peut pas être rangé s’il n’a pas de place spécialement pour lui.

 

Votre objectif premier sera donc de trouver une place attitrée pour chacune de vos affaires, et de vous tenir à ranger celle-ci toujours à la même place.

 

Cela vous permettra tout d’abord de toujours retrouver vos affaires. (Nous passons plus de 3680 heures à chercher nos affaires ).

 

Mais aussi de garder notre intérieur rangé.

 

Pour optimiser vos rangements, le mieux est d’avoir ce que l’on appelle des organisateurs.

 

Ce sont des accessoires qui permettent de vous faire gagner de la place et d’organiser plus intelligemment vos affaires.

 

Aucun tiroir de votre maison ne devrait être sans organisateurs !

 

L’optimisation de vos rangements fera l’objet d’un article entier. Mais pour ne pas vous laisser sur votre faim, je vous mets quelques exemples en image :

M : Mise en place de routines de rangements

Votre maison est maintenant rangée et sent bon le propre.

 

Il est maintenant temps de créer des routines de ménage pour conserver votre maison dans l’état actuel des choses.

 

Jusqu’à présent, vous avez été dans une petite bulle. Vous preniez les décisions sur le choix de garder tel ou tel type d’objets et vous avez vous-même décidez de la façon d’organiser le reste de vos affaires.

 

Mais maintenant il est temps d’éclater cette bulle pour vous confronter à la vraie vie. Celle du quotidien.

 

Car si vous êtes dans une optique de changement et du maintien de l’organisation dans votre maison, dans la tête de votre petite famille, cela peut en être autrement.

 

Les mauvaises habitudes sont tenaces, la guerre n’est donc pas encore terminée.

 

Confrontez votre organisation et vos habitudes, à la vie quotidienne et notez les points qui ne vont pas.

a) Vous êtes la chef

Dans toute entreprise se trouve une personne qui dirige.

 

Son rôle est de prendre les décisions et de veiller à maintenir l’ordre.

 

 Sans elle, tout le monde irait dans des directions complètement différentes et la viabilité de l’affaire irait à vau l’eau.

Pour garder votre maison organisée, vous devez être cette personne. Vous êtes la patronne qui veille au bon déroulement de l’organisation de la maison.

Bien sûr, tout le monde à son mot à dire, ne transformez votre vie de famille en dictature !

 

Mais s’il y a des décisions à prendre sur l’organisation, le changement d’agencement, des modifications de rangement ou de nouveaux achats importants. Vous êtes la personne à consulter et savez mieux que personne ce qui est bon pour votre maison.

b) Les routines ménagères

Que veut vraiment dire : avoir une routine de rangement.

 

L’objectif est très simple. Une routine est une succession d’actions habituelle pour entretenir votre maison.

Par exemple :

  • Préparer ses vêtements pour le lendemain
  • Vider le lave-vaisselle tous les soirs
  • Préparer une liste des repas de la semaine
  •  

Mais c’est aussi associer chaque tâche ménagère à un jour précis de la semaine.

 

Par exemple :

 

  • Lundi : aspirer les sols
  • Mardi : Nettoyer la salle de bain
  •  

Voici ma liste de routines ménagères :

Mais j’insiste sur le terme d’exemple. Car vous devez veiller à créer une routine ménagère qui vous ressemble.

 

Pourquoi ?

 

Et bien une routine qui fonctionne pour moi, ne fonctionnera probablement pas aussi efficacement pour vous.

 

Vous avez une maison différente, une vie quotidienne, des besoins, des rythmes différents. Alors rien ne dit que le système que j’applique pour moi fonctionnera aussi bien pour vous.

 

Lorsque vous créez votre système, examinez tout d’abord vos besoins spécifiques.

 

Inspirez-vous d’autres systèmes – mais demandez-vous si ce système est adapté à vos besoins et à votre façon de fonctionner.

E : Évaluer vos performances

Vous voilà arrivé à la dernière étape de cette méthode.

 

Cette dernière étape consiste à évaluer votre système de routines ménagères.

 

Lorsque vous constatez un problème dans votre méthode, notez-le dans un carnet.

 

Par exemple, si vous constatez que tous les soirs, les chaussures de votre petite tribu traînent près de la porte d’entrée. C’est qu’il existe soit un problème de rangement pour les chaussures, soit d’une preuve délibérée d’un mécontentement de votre entourage.

 

Dans les deux cas, parlez-en à votre petite famille et essayé de trouver un moyen de gérer ce problème ensemble. Si l’idée vient de toute la famille. Alors tous les membres seront plus susceptibles de respecter cette idée.

La voie est tracée, à vous de jouer !

Et n’oubliez pas, vous êtes votre seule limite !

Articles similaires :

2 thoughts on “Organisation maison : La méthode P.L.U.M.E.S – Le guide complet

  1. Super article ! J ai rarement lu un article aussi complet.

    L organisation maison est plus que nécessaire pour mon logement, je ne m en sort plus…

    Mais maintenant je suis sur-motivé à bloc pour desoncombrer ma maison et reprendre les choses en main ! Merci !!!

    1. Merci pour votre retour ! 😄

      La motivation est le meilleur outil pour réussir un projet. Pour son organisation maison, n’attendez plus et profitez de cette énergie nouvelle. 🦏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *